UX for…

UX for…User eXperience

Un terme anglo-saxon qu’il est nécessaire d’appréhender dans la mesure où les recrutements et l’outsourcing sont de plus en plus nombreux autour des items d’ UX

Les Talents Digitaux l’ont compris car les intitulés de CV que je vois passer n’hésitent plus à utiliser le terme, de façon justifiée

Et ils ont raison !!!

Ce n’est pas tant un nouveau terme, un énième néologisme, des nouveaux métiers, une compétence de demain qu’un regroupement d’expertises fondatrices au sein d’une même famille

 

La problématique au cœur du UX est la suivante : Créer une interface « homme/machine » aussi spontanée et séduisante que possible

Ou comment  transformer des questions techniques complexes en une réponse trendy, constituée de fonctionnalités adéquates, utilisées à bon escient par l’internaute qui se voit ainsi offrir une navigation la plus intuitive possible, le tout dans le cadre d’un traitement visuel pertinent

 

Les items qui entrent en jeux sont si vastes qu’il est nécessaire de définir un périmètre. Ainsi, l’union entre les besoins du consommateurs/son plaisir et les enjeux de business d’une marque, est un savant mélange de différentes expertises :

●      User Research and Testing (URT)

●      Architecture de l’Information

●      Design Interactif

●      Traitement Visuel

●      Brand Content

●      Copywriting

●      Management

L’ensemble des secteurs sont concernés, puisqu’au sein d’Aquent nous avons répondus à des besoins provenant d’horizons divers : e-commerce, food, associations, banque/assurance, télécoms, cosmétique, industrie…etc

A date, seules les agences appartenant à un network international peuvent se permettre d’intégrer des « UX Talents » de façon pérenne (CDI). Le « mode projet » (free lance, intérim, CDD) trouve son marché au sein des agences indépendantes, de taille moyenne ou vers les agences globales dans le cadre d’appels d’offre

 

L’UX pourrait avoir comme baseline… Creat the optimal online experience for your users

Publicités

Une réponse à “UX for…

  1. « Créer une interface « homme/machine » aussi spontanée et séduisante que possible »

    Je parlerais plutôt d’interaction que d’interface, car l’UX est censée prendre en compte l’expérience globale de l’utilisateur, ne se réduisant ainsi pas qu’à une question d’interface. Cependant une prise en charge globale peut-être plus difficile à mettre concrètement en place et me semble être l’instant rarement le cas en France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s